A.N.T.

Association Nationale des Turfistes

Association Loi 1901 - J.O du 13 mars 1996

Mars 2016   
Lettre aux adhérents
n° 45
7,6 Mo
Lettre_45.doc
Avril 2016
Lettre aux adhérents n° 46
36 ko
Lettre_46.doc
Mars 2014
Lettre aux adhérents
n°41
2 Mo
ANT_Lettre_adherents_Mars_2014_n_41.pdf
Février 2015
Lettre 
aux adhérents 
n° 43
2,3 Mo
Lettre_43.pdf
Mai 2015
Lettre 
aux adhérents
n° 44
1 Mo
Lettre_44.pdf
Mai 2014 
Lettre aux adhérents
 n°42
440 ko
ANT_Lettre_adherents_Mai_2014_n_42.pdf

             L'ACTUALITE

           DES COURSES 

 

         VUE PAR L'A.N.T.

Mai 2016
Lettre aux adhérents n° 47
850 ko
Lettre_47.doc
Septembre 2016
Lettre aux 
Adhérents 
n° 49
2,5 Mo
Lettre_49_PDF.pdf
Lettre 48
1,5 Mo
Lettre_48.doc
Janvier 2017
Lettre aux Adhérents n° 51
4,8 Mo
Lettre_51_pdf.pdf
Novembre 2016 
Lettre aux 
Adhérents 
n° 50
1,7 Mo
Lettre_50_pdf.pdf
Mai 2017
Lettre aux
Adhérents 
n° 53
3,5 Mo
Lettre_53_pdf.pdf
Septembre 2017
Lettre aux Adhérents n° 55
1,2 Mo
Lettre_55_pdf.pdf
Mars 2017
Lettre aux 
Adhérents
n° 52
3,4 Mo
Lettre_52_pdf.pdf
Juillet 2017
Lettre aux Adhérents n° 54
1,1 Mo
Lettre_54_pdf.pdf

 Mai 2016

Lettre aux

adhérents

   n° 47

Juillet 2016  Lettre aux

 adhérents 

     n° 48

  Mai 2017

Lettre aux

Adhérents

   n° 53

Lettre 58 pdf
2,4 Mo
Lettre_58_pdf.pdf
Lettre 57 pdf
1,7 Mo
Lettre_57_pdf.pdf
Novembre 2017 Lettre aux Adhérents n° 56
530 ko
Lettre_56_pdf.pdf
Lettre 61 pdf
1,8 Mo
Lettre_61_pdf.pdf
Lettre 60 pdf
2 Mo
Lettre_60_pdf.pdf
Lettre 59 pdf
3 Mo
Lettre_59_pdf.pdf

    Mars 2018

   Lettre aux         Adhérents

        n° 58

     Mai 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 59

     Juillet 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 60

Janvier 2018

Lettre aux Adhérents

n° 57

Septembre 2018

Lettre aux Adhérents

 n° 61

1 2 3 4 5 6 7

PRIX LA HAYE JOUSSELIN : LES 18 COUPS DE CRAVACHE QUI POSENT PROBLEME...

11/11/2015

 

   Une course magnifique, un beau vainqueur, MILORD THOMAS. Cependant, les commissaires ont sanctionné son jockey Jacques Ricou de 12 jours de suspension pour avoir donné 18 coups de cravache à son cheval, dépassant ainsi lourdement le maximum autorisé de 8 coups. Ce grand nombre de coups de cravache pose problème à deux niveaux. 

L'ENQUETE SUR LES "CHEVAUX QUI FONT LE TOUR" : L'ANT DEMANDE LA PUBLICATION DES RESULTATS.

29/10/2015

   Paris-Turf nous a signalé hier qu'"au colloque de l'Arjel, le Commissaire divisionnaire chef du service central de courses et jeux, Philippe Ménard, a indiqué que des enquêtes étaient en cours sur des chevaux ayant récemment fait le tour".

   A l'heure où les enjeux hippiques sont en baisse, où le public déserte les champs de courses et où, paradoxalement, la question de la régularité des courses est totalement absente des débats officiels de la campagne électorale à France Galop et au Trot, l'Association Nationale des Turfistes demande que toute la lumière soit faite sur les chevaux et les professionnels incriminés et que les résultats de ces enquêtes soient publiés, au lieu d'être passés sous silence comme c'est régulièrement le cas en pareille circonstance. 
   Ce n'est qu'en renforçant leur régularité que les courses pourront prétendre retrouver du crédit auprès du public. Les représentants des turfistes doivent pouvoir siéger au Comité du galop et au Comité du Trot pour faire entendre la voix de ceux qui, ne l''oublions pas, financent toute la filière hippique.

HIPPODROMES : ON FERME ?

29/10/2015


     Rien ne va plus décidément sur les hippodromes parisiens. Hier 28 octobre à Maisons-Laffitte : l'hippodrome était presque désert. Normal : il y avait des courses à Vincennes à la même heure (de belles courses, avec le crack Ustinof du Vivier) ! Et impossible de prendre un café : la machine à café du bar du grand hall public était en panne. J'ai bien voulu essayer de demander un café à un stand à gaufres, au-dehors, qui avait une machine à café, mais après avoir dû jeter par terre à trois reprises le café servi par la machine, l'employé a préféré me rembourser plutôt que de m'empoisonner (c'est tout à son honneur). Enfin, aujourd'hui 29 octobre à Saint-Cloud, on ne pouvait plus prendre de café après la 7e course (15 h 55) : nous avons vu, de nos yeux vu, l'employé ranger tout son comptoir, le fermer et partir à 16 h, alors qu'il restait encore une course au programme ! 
       Moralité : on voudrait faire fuir le peu de spectateurs qui restent, on ne s'y prendrait pas mieux !

ECRANS GEANTS : LE PLEBISCITE DES TURFISTES

19/10/2015

A la question de Paris-Turf "Quelle est l'innovation qui vous semble prioritaire pour mieux vivre les courses ?", la réponse qui remporte le plus de suffrages est : "les écrans géants". Cela n'étonnera aucun passionné des courses ! Il faut cependant savoir que si Bordeaux-Le Bouscat vient de s'équiper d'un écran géant fixe, si le Trot projette d'en installer un encore plus grand que l'actuel à Vincennes, en revanche (incroyable mais vrai !), aucun écran géant à demeure n'est prévu dans le projet pourtant pharaonique du Nouveau Longchamp, malgré ses 130 millions d'euros de budget ! C'est à pleurer...

LA CRISE DES ENJEUX AU PMU : LE JEU SIMPLE PLONGE !

14/10/2015

 

Paris-Turf du 14 octobre nous livre un chiffre sidérant concernant le jeu simple (le jeu hippique le plus populaire) : il a "plongé" de 5,5 % depuis le 1er janvier 2015. 
C'est certainement la conséquence de deux faits avérés : l'augmentation du prélèvement au détriment des parieurs (de 15,1 à 17 % depuis le 1er janvier 2014) et la diminution de la moyenne du nombre de partants par course depuis deux ans également, les deux faits étant liés puisque c'est parce que les enjeux baissent que les allocations n'augmentent pas et que par conséquent les propriétaires investissent moins. 

UN NOUVEAU JEU "TURFISTE"

27/09/2015

L'Association Nationale des Turfistes suit avec le plus grand intérêt le lancement du "Géant". En effet, en proposant leur nouveau jeu le "Géant", les opérateurs Leturf et Genybet rompent avec la politique du PMU des dernières années qui a consisté à privilégier de plus en plus le hasard dans les jeux hippiques.

LA LETTRE DES DEUX MINISTRES : DES CONTRE-VÉRITÉS FLAGRANTES

23/09/2015

 

Paris-Turf a publié le 12 septembre une « lettre ouverte à la filière » signée par Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, et Christian Eckert, secrétaire du budget, les deux ministres de tutelle des courses.

                Les ministres justifient en ces termes la politique qu’ils ont soit inspirée soit validée au cours de ces dernières années :

« La réalité des chiffres est la suivante : les prélèvements publics, qui représentent 43 % du produit brut des paris hippiques en 2010, n’atteignent plus aujourd’hui que 37 %.  Cet effort a été consenti au bénéfice direct de la filière, qu’il s’agisse des sociétés-mères ou des parieurs. »

L’Association Nationale des Turfistes ne peut accepter une telle analyse.

MOULINS : LES COMMISSAIRES PUNISSENT LES PARIEURS !

01/09/2015

Lundi 24 août à Moulins, P.-C. Boudot dispute la victoire dans le Prix de Moladier en selle sur NAVARONE et se relève, mais il s'est trompé de poteau et termine finalement 5e. Les commissaires l'ont déclassé et sanctionné par une mise à pied de dix jours. Mais une heure et demie plus tard les commissaires ont levé la sanction, estimant que la signalisation de l'arrivée n'était pas très claire. Cependant les parieurs qui avaient joué NAVARONE (favori à 2/1) n'ont pas été remboursés. Le PMU n'aurait-il pas dû faire un geste, puisque la responsabilité des organisateurs a été reconnue ?

VICTOIRE D'AVE AVIS : ENCORE UN "BONNET FERMÉ" !

30/08/2015

  • En remportant le Critérium des 5 ans dimanche 30 août à Vincennes en faisant afficher un rapport de 10,90 euros gagnant au PMU, AVE AVIS fait rebondir la discussion sur les "bonnets fermés", puisqu'il était non seulement déferré des quatre pieds mais aussi muni d'un bonnet fermé pour la première fois. Si les turfistes sont avertis des déclarations de déferrage (grâce au combat mené par l'Association Nationale des Turfistes il y a quelques années), ils ne le sont pas des bonnets fermés. Ne faudrait-il pas les déclarer pour compléter l'information des turfistes et pour éviter tout délit d'initié ?

FAUT-IL DÉCLARER LES BONNETS FERMÉS AU TROT ?

24/08/2015

 Le 31 juillet à Cabourg les deux premiers chevaux à l'arrivée du quinté, PAPARAZZI et UNERO MONTAVAL, portaient des bonnets fermés. Le 22 août à Cagnes-sur-Mer, Paris-Turf note que c'est "munie d'un bonnet fermé pour la première fois" qu'ALEXANDRA MAUZUN remporte la Coupe des 5 ans "en patronne".

Ne faut-il pas rendre obligatoire la déclaration de cet accessoire qui peut se révéler décisif ? 

EQUIDIAVIDEO C'EST FINI !

21/08/2015


Jusqu'à présent les turfistes qui souhaitaient revoir des vidéos de courses pouvaient profiter d'un forfait (par exemple, 10 euros pour 60 vidéos) et profiter de ce forfait quand ils le voulaient. En transformant EQUIDIAVIDEO en EQUIDIAPLAY, la direction de la chaîne a supprimé ce forfait et l'a remplacé par un abonnement obligatoire d'un mois (d'un peu moins de 10 euros), c'est-à-dire qu'au-delà de ce mois, qu'on ait regardé des vidéos ou non, on est obligé de se réabonner. 

LA JOURNEE DES TURFISTES A ENGHIEN

13/08/2015

Mercredi 12 août, JOURNEE DES TURFISTES à Enghien. 
BIRD PARKER, entraîné par Philippe Allaire et drivé par Jos Verbeeck, a remporté le Prix de Genève, groupe III, rebaptisé "Prix de l'Association Nationale des Turfistes". Bravo à son entourage, et merci aux représentants de l'ANT qui ont été interrogés sur le podium et ont pu ainsi contribuer à la défense d'une certaine idée des courses, dans l'intérêt des turfistes et de toute la filière cheval. 

LES DISTORSIONS DE COTES

05/08/2015

De nombreux parieurs se plaignent des distorsions de cote entre la cote affichée au départ d'une course sur Equidia et la cote affichée à l'arrivée.

Nous avons relayé ces plaintes auprès d'Equidia. Voici la réponse de son rédacteur en chef.

Le POINT DE VUE d'Eric Hintermann dans Paris-Turf

28/07/2015

   A lire dans Paris-Turf de ce mercredi 29 juillet le POINT DE VUE de notre président Eric Hintermann, intitulé : "Associer les turfistes". Eric Hintermann demande la mise en place d'Etats généraux de la filière, avec la participation des représentants des turfistes, "pour définir une politique visionnaire qui aille de l'élevage jusqu'à la retraite des chevaux".

L'ANT sur facebook !

27/07/2015

L'Association Nationale des Turfistes a désormais sa page sur facebook : "Association Nationale des Turfistes". Venez vite nous y rendre visite et participer à nos débats !