A.N.T.

Association Nationale des Turfistes

Association Loi 1901 - J.O du 13 mars 1996

Mars 2016   
Lettre aux adhérents
n° 45
7.55 MB
Lettre_45.doc
Avril 2016
Lettre aux adhérents n° 46
36 KB
Lettre_46.doc
Mars 2014
Lettre aux adhérents
n°41
2.03 MB
ANT_Lettre_adherents_Mars_2014_n_41.pdf
Février 2015
Lettre 
aux adhérents 
n° 43
2.27 MB
Lettre_43.pdf
Mai 2015
Lettre 
aux adhérents
n° 44
1.04 MB
Lettre_44.pdf
Mai 2014 
Lettre aux adhérents
 n°42
440 KB
ANT_Lettre_adherents_Mai_2014_n_42.pdf

             L'ACTUALITE

           DES COURSES 

 

         VUE PAR L'A.N.T.

Mai 2016
Lettre aux adhérents n° 47
849 KB
Lettre_47.doc
Septembre 2016
Lettre aux 
Adhérents 
n° 49
2.47 MB
Lettre_49_PDF.pdf
Lettre 48
1.48 MB
Lettre_48.doc
Janvier 2017
Lettre aux Adhérents n° 51
4.85 MB
Lettre_51_pdf.pdf
Novembre 2016 
Lettre aux 
Adhérents 
n° 50
1.7 MB
Lettre_50_pdf.pdf
Mai 2017
Lettre aux
Adhérents 
n° 53
3.52 MB
Lettre_53_pdf.pdf
Septembre 2017
Lettre aux Adhérents n° 55
1.24 MB
Lettre_55_pdf.pdf
Mars 2017
Lettre aux 
Adhérents
n° 52
3.35 MB
Lettre_52_pdf.pdf
Juillet 2017
Lettre aux Adhérents n° 54
1.11 MB
Lettre_54_pdf.pdf

 Mai 2016

Lettre aux

adhérents

   n° 47

Juillet 2016  Lettre aux

 adhérents 

     n° 48

  Mai 2017

Lettre aux

Adhérents

   n° 53

Lettre 58 pdf
2.42 MB
Lettre_58_pdf.pdf
Lettre 57 pdf
1.7 MB
Lettre_57_pdf.pdf
Novembre 2017 Lettre aux Adhérents n° 56
526 KB
Lettre_56_pdf.pdf
Lettre 61 pdf
1.83 MB
Lettre_61_pdf.pdf
Lettre 60 pdf
1.98 MB
Lettre_60_pdf.pdf
Lettre 59 pdf
3.02 MB
Lettre_59_pdf.pdf

    Mars 2018

   Lettre aux         Adhérents

        n° 58

     Mai 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 59

     Juillet 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 60

Janvier 2018

Lettre aux Adhérents

n° 57

Septembre 2018

Lettre aux Adhérents

 n° 61

Compte rendu de l'AG

05/10/2015

L'Assemblée Générale de l'ANT s'est tenue le 19 avril à Paris. En voici le compte rendu.

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ASSOCIATION NATIONALE DES TURFISTES.

 

L’Association Nationale des Turfistes, créée en 1996 par Eric Hintermann, s’est réunie en Assemblée Générale le 19 avril 2015 à 9 h à la Brasserie « L’Européen », à Paris. Le Président a remercié les membres du Bureau et les adhérents qui étaient présents, ainsi que ceux qui ne pouvaient pas venir. Le secrétaire général a transmis les salutations de Mme Jeanneney, l'épouse de Pierre Jeanneney, notre trésorier, qui nous a quittés l'année dernière, et à qui nous avons rendu hommage dans notre numéro précédent.

 

 

I   RAPPORT MORAL PRÉSENTÉ PAR LE PRÉSIDENT

 

            Le Président rappelle sur quelles bases fonctionne l’ANT : indépendance totale vis-à-vis des autorités hippiques et du PMU, et bénévolat des membres du Bureau. Il rend compte des activités du Bureau de l’ANT. Il y a d'abord les rendez-vous avec les dirigeants des courses et du PMU, c'est-à-dire, pour ces derniers mois : M. Bélinguier, président de France Galop ; M. Giraudat, directeur du marketing et de la communication de France Galop ; M. Hürstel, président du PMU ; M. Callegari, directeur par intérim du marketing et de la communication du PMU. Il y a aussi les Lettres aux adhérents (deux parutions par an), les articles et les prises de position parus dans Paris-Turf et dans Le Veinard, les réponses aux courriers des adhérents ou des simples turfistes, et les parrainages d’une course à Vincennes l’hiver, lors de la journée des turfistes, avec la tenue d’un stand dans le grand hall tout au long de l’après-midi, et d’une course à Enghien l’été.

Enfin, le Président rappelle que les adhérents peuvent joindre les membres du Bureau par l’intermédiaire du site internet de l’association : www.associationturfistes.fr.

Le rapport moral est adopté.

 

 

II   RAPPORT FINANCIER PRÉSENTÉ PAR LE VICE-PRÉSIDENT

 

            M. Popiacki, vice-président, a tenu à nous transmettre, malgré son absence forcée, les informations nécessaires. Les comptes de l’ANT sont à l'équilibre. C’est le fruit d’une gestion rigoureuse et de l’aide bénévole des membres du Bureau. Mais les dépenses augmentent, en particulier celles qui sont liées à l'hébergement du site internet et celles qui concernent les frais d'envoi de la Lettre aux adhérents.                    

            Le rapport financier est adopté.

 

 

III   RENOUVELLEMENT DU BUREAU NATIONAL

 

L’Assemblée Générale a élu son Bureau National qui est ainsi composé :

                                            Président :                  ERIC HINTERMANN

                                            Vice-Président :         MAX POPIACKI

                                            Secrétaire général:     ERIC BLAISSE

                                            Trésorier:                   BERNARD BAROUCH        

                Membres : ROLAND FAVRE, JULIEN FONSEQUE, ANGE GALION, ALAIN GENDREAU, PIERRE LACROUTS, MICHEL LEMOSOF.

 

JEAN BERGDOLL et JOYEUX sont membres d’honneur.

 

 

IV   LES COTISATIONS

 

            Elles sont fixées comme suit, au choix de l’adhérent :

    5 euros (courrier transmis par l’internet uniquement)

    15 euros

    30 euros

    40 euros ou plus.

 

 

V   SUJETS DÉBATTUS, MOTIONS ADOPTÉES

 

 

Les prélèvements

 

Pour compenser la médiocrité de ses résultats, le PMU a diminué le taux de retour au parieur au jeu simple (qui est le jeu de base des turfistes) en 2014. L'ANT demande le retour à la situation antérieure, telle qu’elle avait été obtenue sous le gouvernement Jospin. Le prélèvement ne devrait pas dépasser 15% au maximum. »

 

Le quinté+

 

            Dans le cadre de l'évolution du quinté+ qui est actuellement à l'étude, l'ANT souhaite une simplification de ce type de pari, rappelle son opposition au principe de la tirelire, et demande à être associée à la réforme de ce jeu.

           

Les hippodromes

 

 L'ANT demande que tout ce qui concerne les hippodromes fasse l'objet d'une réflexion de vaste envergure, aboutissant à des décisions dont certaines semblent d'ores et déjà incontournables, alors qu'elles sont sans cesse éludées.

1   L'accès aux hippodromes doit être la première préoccupation à laquelle il faut répondre, en mettant en place un service de navettes régulier et performant.

2   Des écrans géants doivent être installés lors de toutes les réunions « premium ». Sur les grands hippodromes, ils doivent être à demeure.

3   Le rond de présentation doit être mis en valeur, au service des turfistes présents sur l'hippodrome, alors qu'actuellement la présentation des chevaux y est très souvent bâclée.

4   Le personnel des guichets ne doit pas disparaître. Si l'on peut comprendre qu'il faille rationaliser l'organisation des prises de paris, ce serait en revanche une erreur considérable que de supprimer la présence humaine aux guichets, les turfistes souhaitant dans leur très grande majorité continuer à profiter de ce contact vivant que les machines ne remplaceront jamais avantageusement.

5   La wi-fi doit être généralisée. C’est important pour les nouveaux turfistes qui ne sont pas familiarisés avec les différents paris hippiques.

6  Concernant le « Nouveau Longchamp », l'ANT s'inquiète des sommes faramineuses que l'on s'apprête à dépenser pour un projet qui présente des inconvénients rédhibitoires : destruction des deux tribunes pour les remplacer par une seule, plus petite, et ne donnant plus vue sur l'arrivée au deuxième poteau ; destruction du rond de présentation actuel (l'un des plus beaux du monde) ; absence d'écran géant à demeure ; absence d'éclairage pour l'organisation de nocturnes ; absence de P.S.F. pour accroître le nombre de réunions et mieux rentabiliser les investissements ; etc.

 

Les enquêtes

 

L'ANT demande qu'un gros effort d'information du public (celui des hippodromes et celui d'Equidia) en temps réel soit fait pour faire connaître et comprendre le résultat des enquêtes. En particulier, il est demandé que les films soient proposés au public sous les différents angles dont disposent les commissaires, et qu'on explique beaucoup plus clairement que cela ne se passe actuellement les problèmes d'allures au trot.

 

Les variations de cotes

 

De nombreux turfistes se plaignent des variations de cotes, sur Equidia, entre le moment du départ de la course et celui qui suit l'arrivée. L'ANT demande donc que, lorsque de telles variations sont constatées, des explications officielles soient données de ces variations avant la fin de la réunion.

 

La visibilité des courses

 

            Dans le contexte de la crise sans précédent que traversent les courses, l'ANT demande que l'on renforce la visibilité des courses :

            1   d'abord par une présence beaucoup plus forte sur les chaînes généralistes ;

            2   ensuite par une présence plus forte sur l'internet, sur les réseaux sociaux, sur les plates-formes de vidéos : par exemple, les vidéos des grands prix passés, ou celles des épreuves préparatoires aux grands prix à venir, devraient être disponibles beaucoup plus facilement pour le public des néophytes comme pour celui des spécialistes.

 

La publicité du PMU

 

            L'ANT s'élève contre la dérive de la politique commerciale du PMU de ces dernières années, tant au niveau de la promotion, très coûteuse et très dangereuse au demeurant, des paris sportifs (aux dépens de la promotion des paris hippiques) qu'au niveau de la qualité parfois douteuse de certaines campagnes publicitaires. Dans un cas comme dans l'autre, le PMU doit se recentrer sur l'hippisme,  c’est-à-dire le cheval, les courses, les jockeys, les drivers, les entraîneurs et les turfistes.

 

La séance a été levée à midi.

 

Eric HINTERMANN, Président de l’Association Nationale des Turfistes.

ECRANS GEANTS AG ce dimanche 19 avril