A.N.T.

Association Nationale des Turfistes

Association Loi 1901 - J.O du 13 mars 1996

Mars 2016   
Lettre aux adhérents
n° 45
7.55 MB
Lettre_45.doc
Avril 2016
Lettre aux adhérents n° 46
36 KB
Lettre_46.doc
Mars 2014
Lettre aux adhérents
n°41
2.03 MB
ANT_Lettre_adherents_Mars_2014_n_41.pdf
Février 2015
Lettre 
aux adhérents 
n° 43
2.27 MB
Lettre_43.pdf
Mai 2015
Lettre 
aux adhérents
n° 44
1.04 MB
Lettre_44.pdf
Mai 2014 
Lettre aux adhérents
 n°42
440 KB
ANT_Lettre_adherents_Mai_2014_n_42.pdf

             L'ACTUALITE

           DES COURSES 

 

         VUE PAR L'A.N.T.

Mai 2016
Lettre aux adhérents n° 47
849 KB
Lettre_47.doc
Septembre 2016
Lettre aux 
Adhérents 
n° 49
2.47 MB
Lettre_49_PDF.pdf
Lettre 48
1.48 MB
Lettre_48.doc
Janvier 2017
Lettre aux Adhérents n° 51
4.85 MB
Lettre_51_pdf.pdf
Novembre 2016 
Lettre aux 
Adhérents 
n° 50
1.7 MB
Lettre_50_pdf.pdf
Mai 2017
Lettre aux
Adhérents 
n° 53
3.52 MB
Lettre_53_pdf.pdf
Septembre 2017
Lettre aux Adhérents n° 55
1.24 MB
Lettre_55_pdf.pdf
Mars 2017
Lettre aux 
Adhérents
n° 52
3.35 MB
Lettre_52_pdf.pdf
Juillet 2017
Lettre aux Adhérents n° 54
1.11 MB
Lettre_54_pdf.pdf

 Mai 2016

Lettre aux

adhérents

   n° 47

Juillet 2016  Lettre aux

 adhérents 

     n° 48

  Mai 2017

Lettre aux

Adhérents

   n° 53

Lettre 58 pdf
2.42 MB
Lettre_58_pdf.pdf
Lettre 57 pdf
1.7 MB
Lettre_57_pdf.pdf
Novembre 2017 Lettre aux Adhérents n° 56
526 KB
Lettre_56_pdf.pdf
Lettre 61 pdf
1.83 MB
Lettre_61_pdf.pdf
Lettre 60 pdf
1.98 MB
Lettre_60_pdf.pdf
Lettre 59 pdf
3.02 MB
Lettre_59_pdf.pdf

    Mars 2018

   Lettre aux         Adhérents

        n° 58

     Mai 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 59

     Juillet 2018

    Lettre aux          Adhérents

       n° 60

Janvier 2018

Lettre aux Adhérents

n° 57

Septembre 2018

Lettre aux Adhérents

 n° 61

PRIX LA HAYE JOUSSELIN : LES 18 COUPS DE CRAVACHE QUI POSENT PROBLEME...

11/11/2015

 

   Une course magnifique, un beau vainqueur, MILORD THOMAS. Cependant, les commissaires ont sanctionné son jockey Jacques Ricou de 12 jours de suspension pour avoir donné 18 coups de cravache à son cheval, dépassant ainsi lourdement le maximum autorisé de 8 coups. Ce grand nombre de coups de cravache pose problème à deux niveaux. 

 

    Le premier est d'ordre éthique. A l'heure où certains demandent l'interdiction pure et simple de l'usage de la cravache, voir cravacher un cheval à 18 reprises dans la phase finale d'un grand prix d'obstacle déjà en soi extrêmement fatigant ne constitue pas une bonne publicité pour les courses vis-à-vis des millions de personnes qui aiment les chevaux. Ensuite du point de vue de la légitimité du résultat. Si les commissaires estiment que le jockey a gravement enfreint le règlement au point de lui interdire de monter pendant 12 jours, ne serait-il pas juste que le cheval soit déclassé ? Car si MILORD THOMAS a gagné grâce à ces 18 coups de cravache (on voit très bien que c'est parce qu'il est plus cravaché que ses deux concurrents qu'il reprend la tête à la fin, gagnant seulement d'une encolure), n'est-ce pas injuste pour les deux chevaux qui le suivent, et dont les jockeys ont respecté le règlement ? Si c'est Jacques Ricou qui respecte le règlement et les deux autres jockeys qui ne le respectent pas, l'arrivée n'est sans doute pas la même... Que doivent penser les parieurs qui ont commis l'erreur de miser sur des chevaux dont les jockeys ont respecté le règlement ? N'y a-t-il pas une faille dans la réglementation actuelle ? Si le jockey a, en enfreignant le règlement, empêché les deux chevaux suivants d'obtenir un meilleur classement, son cheval ne doit-il pas être rétrogradé comme on le fait dans les autres cas de gêne habituels ?

ELECTIONS : LES QUATRE QUESTIONS DE L'ANT AUX CANDIDATS L'ENQUETE SUR LES "CHEVAUX QUI FONT LE TOUR" : L'ANT DEMANDE LA PUBLICATION DES RESULTATS.